L’alternance, une opportunité professionnelle unique

L’alternance, une opportunité professionnelle unique

Chaque année, près de 450 étudiants de l’EM Strasbourg optent pour un parcours en alternance. En conjuguant études et vie d’entreprise, ils mettent ainsi en application les savoirs théoriques reçus en cours et préparent leur arrivée sur le marché du travail.

Parce qu’il peut être difficile de se projeter, nous avons éclairci pour vous les modalités pratiques et les atouts d’un tel parcours, à la lumière du témoignage de Sofian Hammich, étudiant alternant en Master 2 négociation et management commercial à l’EM Strasbourg.

 

L’alternance à l’EM Strasbourg : pour qui, et comment en bénéficier ?

Tout d’abord, il est important de préciser qu’il existe deux parcours dédiés à l’alternance au sein du Programme Grande Ecole de l’EM Strasbourg. Le parcours Flexibilité propose 1 an en alternance. Les étudiants font leur choix parmi les 16 spécialisations de 3e année proposées en alternance. Le parcours immersif, nouveauté de la rentrée 2022, propose 2 ans en alternance. Les étudiants qui optent pour ce parcours s’engagent sur un contrat de 24 mois avec leur entreprise d'accueil.

Aussi, une équipe entièrement dédiée à ce service accompagne chaque année les étudiants alternants de l’école. Bérangère Collet, responsable stage et apprentissage, est actuellement en charge de l’accueil de ces derniers et des modalités pratiques liées à ce sujet.

 

Bien choisir son alternance : de l’entreprise aux missions concrètes, comment s’orienter ?

Il est d’autant plus important de bien choisir son entreprise d’accueil que l’alternance s’étend sur un an ou plus. Aussi, nombreux sont les étudiants qui signeront leur premier CDI suite à une alternance ; le secteur d’activité, les valeurs et les missions de l’entreprise doivent donc vous stimuler.

Ce sont précisément ces critères qui ont poussé Sofian Hammich à rejoindre son entreprise actuelle, Salesforce, un éditeur de logiciels américain leader des solutions en gestion de la relation client.

En parcourant Linkedin, il a immédiatement été attiré par l’entreprise qui, pour la première fois, recrutait des alternants en France.

Trois raisons majeures l’ont poussé à rejoindre Salesforce. L’entreprise représente d’abord, pour lui, « la meilleure école de vente au monde » ; en M2 Ingénierie d’Affaires, une telle opportunité professionnelle ne pouvait que le conforter dans son choix. C’est aussi le dynamisme du secteur de la tech qui l’a attiré ; en 2021, l’entreprise a réalisé 23% de croissance, un chiffre prometteur, à l’image d’une activité en plein essor. Enfin, Salesforce est une entreprise aux valeurs fortes : « l’éthique, le relationnel client et la diversité sont au cœur des priorités (…) c’est un plaisir d’évoluer dans un environnement aussi riche et diversifié. »

 

Entre les cours et l’entreprise, quel quotidien pour un étudiant alternant ?

Ce n’est pas un secret, mais cela reste la clé de la réussite pour un étudiant alternant : une bonne organisation permet de suivre aisément le rythme imposé par ce parcours. Sofian en est convaincu : l’écoute active en cours est un excellent moyen d’assimiler les notions théoriques de son Master : « plus on est concentré en cours, mieux on assimile ; cela permet ensuite d’aborder sereinement les semaines en entreprise ». Il juge son rythme d’alternance confortable : 2 semaines en entreprise pour 1 semaine de cours lui permettent d’équilibrer son quotidien.

Outre l’importance du choix de l’entreprise, ce sont bien sûr les missions concrètes proposées qu’il faut examiner.

Quand il n’est pas en cours, Sofian est Apprenti Sales : concrètement, il est amené à travailler sur trois piliers majeurs : la prospection, le cycle de vente et le soutien à des interlocuteurs variés. Passionné par la négociation commerciale, il prospecte ainsi pour obtenir des rendez-vous et proposer les solutions Salesforce à de potentiels clients. Il intervient ensuite sur le cycle de vente en participant à ses différentes étapes. Enfin, il accompagne différents interlocuteurs au travers de présentations et de contributions sur des sujets variés.

 

Secteur d’activité et perspectives d’évolution : comment se projeter ?

Donner du sens à son travail, se projeter dans l’entreprise, être fier de collaborer pour cette dernière… Autant de facteurs qui apparaissent, peu à peu, dans l’idéal d’entreprise des salariés français.

Une chose est sûre : si le secteur d’activité de l’entreprise dans laquelle évolue l’alternant est attractif et prometteur, c’est une combinaison gagnante : l’employeur multipliera ses chances de garder l’alternant pour son premier CDI.

Un secteur d’avenir, la tech, et une entreprise en pleine croissance, c’est ce que Sofian a trouvé chez Salesforce : « nous entrons dans une nouvelle ère : la 4ème révolution industrielle (…) je me projette chez Salesforce non seulement pour ses valeurs, mais également pour les belles perspectives d’évolution qu’offre l’entreprise ».

Travailler dans un secteur prometteur dont les enjeux actuels ne feront que s’accentuer dans les années à venir, voilà qui peut convaincre un alternant de rester dans son entreprise par la suite.

De plus en plus d’entreprises proposent, d’ailleurs, des graduate program aux jeunes diplômés, leur permettant ainsi de « suivre une formation d’élite et grimper rapidement les échelons, tout en assurant à la direction de former de futurs cadres opérationnels marqués par la culture de l’entreprise ». (L’étudiant, 2021). C’est le cas de Salesforce ; Sofian se projette déjà dans ce programme exigeant, qui l’aidera ainsi à poursuivre son évolution chez Salesforce.

Partagez l'article