Se professionnaliser grâce au module d’enseignement Prospect’Act

Se professionnaliser grâce au module d’enseignement Prospect’Act

En école de commerce on se professionnalise grâce aux stages, mais pas uniquement. Zoom sur Prospect'act, un module d'enseignement dédié à la mise en pratique des connaissances. Il s’agit d’un projet liant les étudiants aux entreprises, grâce à un travail de collecte de ressources, de méthodes pratiques et d’analyse, qui permettent ensuite de fournir une étude opérationnelle à une entreprise partenaire de l’école. Les projets sont choisis et menés à bien par des groupes d’étudiants, qui ont ainsi une première approche du monde professionnel. Pauline Dumoulin, étudiante en 2ème année du Programme Grande École, partage son expérience.

 

Des missions variées et complètes

Le groupe de Pauline devait travailler pour une Startup Française dans le domaine des cosmétiques capillaires, en vue d’une expansion à l’international, surtout en Europe. La Start Up souhaitait une étude de marché, une étude de la concurrence, et une étude législative dans trois pays. « Pour déterminer ces trois pays, nous avons commencé par créer puis administrer des questionnaires dans une dizaine de pays pour déterminer les zones les plus intéressées. Une fois les pays choisis, nous avons pu analyser les réponses aux questionnaires, et effectuer des recherches complémentaires que l’on a également analysées, avant de rédiger le livrable. À la fin de la mission, nous avons effectué une soutenance orale pour notre donneur d’ordre et notre tuteur Prospect’Act. »

D’autres missions sont réalisées pour des grands groupes, des entrepreneurs, et peuvent couvrir différents domaines, tels que la communication, ou encore des brainstormings pour proposer des idées de développement aux donneurs d’ordre pour leur entreprise. Avant de se lancer dans le projet, les étudiants constituent leur groupe et choisissent la mission qui les intéresse, pour ensuite pouvoir la mener à bien. Certains privilégient les petites structures pour leur apporter leurs connaissances et idées, d’autres préfèrent les grandes entreprises, ce qui leur permet souvent d’avoir une première idée du travail pour un grand groupe.

 

Un projet très enrichissant

Pour Pauline, « Prospect’Act est un projet très enrichissant, d’un point de vue personnel comme d’un point de vue professionnel ». En effet, ce module d’enseignement permet d’obtenir de l’expérience dans la gestion de projet : « on apprend une certaine méthodologie, les deadlines sont parfois difficiles à gérer, les potentiels soucis (nous avons par exemple rencontré des difficultés à administrer des questionnaires dans certains pays), et le travail d’équipe est également à prendre en compte ». Le projet apporte aussi d’un point de vue relationnel : les équipes doivent tenir un contact assez rapproché avec leur donneur d’ordre, qui est un peu comme un client.

 

Une application concrète de connaissances théoriques

Prospect’Act permet de rendre concret tout ce qui est vu au 1er semestre de 1ère année, notamment en analyse stratégique. L’équipe de Pauline a par exemple réalisé une analyse interne et externe de l’entreprise pour laquelle ils ont fait leur mission, notamment avec des outils appris en cours, mais aussi avec des recherches complémentaires réalisées sur Internet, pour étudier les concurrents de la marque. Tout cela complète bien Entomovoria, un module d’enseignement du 1er semestre, qui était plus guidé et fictif : Prospect’Act est donc une vraie suite logique à cela.

Partagez l'article